Né en 1928, Frank Horvat est l’un des très rares photographes de sa génération en activité. Aujourd’hui encore il nourrit une autobiographie par l’image et retravaille quotidiennement son immense archive photographique. Durant les années 1950, ce grand artiste réalise une longue série, principalement au téléobjectif, consacrée à Paris, sa physionomie, son architecture et les mouvements –des automobiles ou des foules – qui l’animent. De ce travail résulte une séquence étonnamment formelle voire abstraite, des images riches de matière et de lignes et de volumes. Une sélection de 40 épreuves originales dévoile cette recherche esthétique quasi inédite dans l’œuvre prolifique de Frank Horvat.

Le Sphynx, Paris, 1956 © Frank Horvat

Maison Robert Doisneau – 1 rue de la Division du Général Leclerc, 94250 Gentilly