La série Fragments de souvenirs est un travail réalisé d’après négatif polaroid que Valérie Evrard manipule et détériore. La photographe retourne sur les chemins de son enfance pour évoquer ces paysages intimes, fragmentés entre rêve et réalité. Ces images sont l’expression de ses souvenirs, poétiques, vécus, rêvés ou fantasmés, figeant ses sentiments ineffables. L’image est là, sortant de son cadre, imparfaite, aux contours imprécis, aux espaces manquants : comme un souvenir brumeux, une mémoire inénarrable qui s’efface. Cette dualité entre précision et imperfection est accentuée par l’emploi de films périmés qui laisse place au hasard et à l’imperfection comme notre propre mémoire. Leur rareté renforce l’idée de la préciosité de l’instant présent et l’éphémère de l’existence.

© Valérie Evrard

Plac’Art Photo – 12 rue de l’Éperon, 75006 Paris