Pierre Leblanc propose, affûtée, aiguisée et tranchante, une nouvelle série de sa vision photographique de la comédie humaine. Assisté de son chef opérateur David Le Mevel, il perpétue sa vigoureuse, satyrique et poétique geste d’empêcheur de détourner en rond. Ici, dans l’espace étroit, délétère et suffocant d’une geôle qui métaphorise les cachots existentiels (physiques, psychologiques ou mentaux), il revient en force avec une mise en scène féroce, tendre, virulente et désespérante sur toutes ces sortes de trappes qui prennent l’homme au piège et l’incarcèrent. Il poursuit inlassablement cette sorte de radiographie de l’espèce. On sent chez Leblanc l’homme de cinéma.

Le 116 – Centre d’Art contemporain