La manifestation arlésienne revient en force avec une programmation riche aux lignes de force affirmées. Avec notamment une thématique intitulée Identités/fluidités questionnant le genre, les masculinités, la représentation du corps noir… avec des expositions collectives qui abordent les thèmes du pouvoir du patriarcat, de l’identité queer et les stéréotypes masculins. Ce sera l’occasion de retrouver Smith, artiste formé à l’ENSP d’Arles, qui revient en majesté dans la cité en signant l’affiche de cette édition et en exposant Désidération, un travail qui tente de créer une nouvelle configuration de l’imaginaire en inventant un nouveau pacte avec le cosmos. (lire son portrait p. 16).

© SMITH

Monoprix, aux Rencontres d’Arles – 13 200 Arles