Photographies digitales ou argentiques, sérigraphies ou gravures, vidéogrammes ou clichés trouvés… Antoine d’Agata multiplie les supports pour cristalliser la déchéance d’un corps, humain et social. À travers Codex | Mexico, 1986-21, l’artiste entremêle plusieurs décennies d’histoire personnelle à celle d’un Mexique devenu délétère. La déliquescence, polymorphe, coïncide alors pour mieux rendre compte des réalités de ce territoire morcelé, son espace de création préféré. Du 28 octobre au 4 décembre 2021, ses sujets violentés peupleront ainsi la Galerie Les filles du calvaire. Le vernissage aura lieu le jeudi 28 octobre, de 18h à 21h.

© Antoine d’Agata / Les filles du calvaire

Galerie Les Filles du calvaire – 17, rue des Filles-du-Calvaire, 75003 Paris