Ce travail documentaire Bacalaitos and Fireworks de la photographe new-yorkaise Arlene Gottfried porte sur la communauté portoricaine de New York. Une communauté qu’elle fréquente assidument depuis quarante ans, qui a accompagné ses débuts de photographe et qui est en quelque sorte devenue, au fil du temps, une seconde famille. Dans ce travail couleur, on retrouve les mêmes qualités d’observation que dans sa série Sometimes Overwhelming avec ce regard distancié, plein d’empathie et teinté d’humour. Ces photographies s’inscrivent pleinement dans la lignée des travaux de Bruce Wrighton, Tom Arndt ou Homer Sykes que nous défendons à la galerie. Les tirages présentés sont des Cibachrome d’époque exceptionnels. Avec la complicité de Laurence Cornet, c’est la deuxième exposition que nous consacrons à Arlene Gottfried.

Les Douches La Galerie