L’abbaye Saint-André ouvre sa saison culturelle par un voyage immobile. L’exposition À deux pas d’ici regroupe trois recherches récentes du photographe Bernard Tribondeau sur le paysage, réel ou fantasmé, dans un périmètre resserré autour de sa ville : Villeneuve-lès-Avignon. Un exercice artistique imposé par la pandémie mais pas que. It’s small world capture, en surimpression, le foisonnement botanique débridé et éphémère du premier confinement, avant le rappel à l’ordre des jardiniers municipaux. Ses déambulations sur ce territoire intime l’ont conduit jusqu’aux jardins de l’abbaye Saint-André et ses allées, produisant les verticalités de Jardins secrets. L’Écorce des âmes met en lumière les oliviers de l’abbaye et des alentours, dans l’onde millénaire de ceux de Crète, frôlant ces silhouettes dans un corps à corps majestueux.

© Bernard Tribondeau

Abbaye Saint-André – rue Montée du Fort, 30400 Villeneuve-lès-Avignon