C’est l’heure du récap’ ! Cette semaine, Luca Marianaccio documente les changements du paysage urbain par le prisme des nouvelles technologies. Si ces dernières saturent désormais notre quotidien, elles enrichissent les pratiques créatives de certains. Dans le 17e épisode de Focus, Alex Turner nous parle justement de Blind River, une série étonnante réalisée à partir de caméras de surveillance. Dans un autre genre, Cleo Goossens est tout aussi à l’affut de ces fragments d’existence qui surgissent d’une langoureuse attente. À l’inverse, Devin Yalkin – également amateur de récits atypiques – a préféré provoquer le destin. Dans le cadre d’une commande photographique, il a infiltré un bal de vampires en plein cœur de New York. Lors de ces soirées singulières, plus aucun interdit ne subsiste et la sensualité règne en maître… Cet article est à retrouver dans notre dernier numéro. Chaque image raconte une histoire, cliquez sur les légendes pour les découvrir.

C’est dans le mag : Devin Yalkin s’est invité à un bal de vampires… | © Devin Yalkin

Extraits de la sélection Instagram #355 | à g. © Guilherme Furtado, à d. Stefano Bellamoli / Instagram

Extrait de coups de cœur | © Marie-Claude d’Abrigeon

L’histoire : Cleo Goossens est à l’affut de bribes d’histoires qui surgissent d’une langoureuse attente | © Cleo Goossens

L’actualité : Alex Turner nous raconte Blind River, une série réalisée à l’aide de caméras de surveillance | © Fisheye

L’actualité : Yan Morvan et Kizo reviennent sur 50 ans d’histoire des bandes parisiennes | © Yan Morvan

L’actualité : Découvrez la programmation de la 34e édition du festival Visa pour l’Image | © à g. Sabiha Çimen, à d. Paolo Woods & Arnaud Robert

L’actualité : L’Institut pour la Photographie vous invite à découvrir le studio de Bettina Rheims | © Bettina Rheims

L’histoire : Dans 404 Not Found, Luca Marianaccio documente le paysage urbain et renonce au réel | © Luca Marianaccio

L’actualité : À l’Abbaye royale de l’Épau, les photographes appréhendent l’environnement sous un autre paradigme | © Baudouin Mouanda

Image d’ouverture © Guilherme Furtado / Instagram