Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Instagram

La sélection Instagram #77

21 février 2017

Photo : © Sean A. Scott / Instagram

Vous êtes en manque d'inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil !

@hipermania

Malwa Grabowska dresse le portrait intime d’une famille; la sienne. Le quotidien est saisi dans ses plus beaux moments de grâce. Ceux-là sont enrobés par les silences qu’imposent les solitudes, les regards tendres.

© Malwa Grabowska / Instagram

© Malwa Grabowska / Instagram

@seanascott

Sean photographie des femmes. Leurs corps, leurs regards, leurs cheveux, leurs courbes… Il nous montre la beauté, telle qu’il se la représente et telle qu’elle le bouleverse. Une beauté qui réside aussi dans l’unité complice des jeunes femmes qu’il réunit sur la même photo. Leurs différences composent le visage d’une même génération.

© Sean A. Scott / Instagram

© Sean A. Scott / Instagram

@waynelevinimages

Les photographies époustouflantes de Wayne Levin sont particulières. Explorateur des fonds marins, il nous rapporte des clichés à l’esthétique surprenante. Ici, pas de couleurs éclatantes, ni de paysages  corallins. Wayne isole ses sujets dans une épaisseur grave, lumineuse et pleine de mouvement. Le noir et blanc renforce la grâce des profondeurs. Devant son objectif, l’homme et l’animal deviennent des créatures fantastiques et fragiles.

© Wayne Levin / Instagram

© Wayne Levin / Instagram

@katharinableu

Voici un joli compte, d’une photographe amateure obsédée par la lune, les lumières blafardes qui éclatent en reflets sur l’eau et le ciel, et le bleu intense qui comble le vide qui nous entoure.

© KatharinaBleu / Instagram

© KatharinaBleu / Instagram

@leonardomagrelli

Leonardo Magrelli ne cherche pas à embellir la réalité. Il ne cherche pas non plus à la montrer telle qu’elle apparaît sous nos yeux : évidente. Un peu comme un peintre, il la représente avec une densité pénétrante et l’enrobe d’une lenteur contemplative.

© Leonardo Magrelli / Instagram

© Leonardo Magrelli / Instagram

@maximeimbert

Le romantisme poignant des portraits de Maxime Imbert rappelle la légèreté candide et triste de certaines scènes du Virgin Suicide de Sofia Coppola. Quelque chose d’intense se dévoile à travers ses images. Quelque chose qui tient de l’amour et de la folie.

© Maxime Imbert / Instagram

© Maxime Imbert / Instagram