Coups de cœurs, actus, portfolios, concours… Voici un récapitulatif de ce que vous avez (peut-être) loupé cette semaine sur le site.

Coups de coeur

Instagram

La sélection #47. Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil !

© Roberto Frankenberg / Instagram

Images

Malacontia. Du jour au lendemain, la mère de Carlos Ruano a déménagé dans un petit village de la province de Leon qui leur était totalement inconnu. Pour s’approprier ce lieu, le photographe a capturé ses coins et recoins.

Image tirée de la série « Malacontia » / © Carlos Ruano Hervás

Coincés. En tissant des liens avec d’anciens détenus, la photographe libanaise Elsie Haddad a décidé de consacrer une série sur la vie après la prison et la difficile réinsertion d’anciens détenus dans la société.

Hussein a cassé sa jambe sur le chantier : un seau de béton lui est tombé sur le pied. / Image tirée de la série « Stranded » / © Elsie Haddad

Interview

« Des images qui murmurent ». C’est une des belles rencontres du Fisheye Tour organisé en juin dernier. Nous avons découvert le travail d’Agathe, 30 ans, à Marseille. Cette jeune photographe, qui a fait ses armes à l’ENSP d’Arles, nous a beaucoup touché avec ses images délicates et profondément mélancoliques. On a donc cherché à mieux la connaître. Entretien.

Extrait de « L’éternité et un jour », travail en cours / © Agathe Mirafiore

Portfolio

Amours. Trois ans après la Révolution, Françoise Beauguion se rend en Égypte, accompagnée de la journaliste Marion Touboul. « Nous avons cette curiosité qui nous pousse à leur demander… Mais qu’est-ce que c’est pour vous ? Qu’est-ce que c’est pour vous l’Amour ? » De ce beau périple, la photographe et la journaliste ont tiré un livre, « Amours », publié aux éditions Transboréal.

Extrait de « Amours » / © Françoise Beauguion

C’est dans le mag’ !

Cartes postales sans frontières. Depuis le mois de novembre, un collectif de photographes amateurs, réfugiés à Calais, retrace « le voyage de leur vie » avec des cartes postales. Formé au cœur de la « jungle » de Calais par la photographe Séverine Sajous, leur travail est à la fois un exutoire et une source documentaire.

« Ne demande pas l’impossible mon ami ! » © Ammar Raad / Jungleye

 

Concours

Fisheye x WD. Quelle plus belle expérience pour un ou une photographe, que celle de la liberté ? Partir explorer un pays rêvé, s’émerveiller devant des paysages nouveaux, s’aventurer au hasard de l’inconnu… Comme la période estivale est propice à l’aventure, Fisheye vous propose un tout nouveau concours. Le thème : « Voyage au long cours ».

Extrait de « Joe’s Road » / © Maud Chalard, Théo Gosselin