Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Web

Dans la semaine de Fisheye : du 1er au 7 mai

7 mai 2017

Photo : Extrait de "Lifeblood", © Meg Griffiths

Coups de cœur, actus, portfolios, concours... Voici un récapitulatif de ce que vous avez (peut-être) loupé cette semaine sur le site.

Coups de cœur

Instagram

La sélection #87. Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil.

© Anni Lux / Instagram

© Anni Lux / Instagram

Images

Paysages discrets. Les photographies de Chelsee Ivan sont à son image : discrètes et secrètes. Avec elles, le temps semble s’arrêter. L’univers poétique et délicat de cette jeune photographe nous a beaucoup touché.

© Chelsee Ivan | Texte : Anaïs Viand

© Chelsee Ivan

Portfolio

Lifeblood. Comment se tissent et s’entretiennent les liens au sein d’une famille ? Une chose est sûre, ils ne sont pas immuables et permanents. Ils évoluent avec les gens. Un repas de famille a-t-il la même saveur lorsque l’un des membres n’est pas assis à la table ? Y a-t-il plus forte intimité que celle partagée entre les filles et les mères qui s’isolent dans la cuisine pendant que le reste du monde bat son plein ? C’est ce que nous raconte Meg Griffiths à travers « Lifeblood » (« vital », en français).

Extrait de "Lifeblood", © Meg Griffiths

Extrait de « Lifeblood », © Meg Griffiths

C’est dans le mag’ !

Ces photos qui nous révèlent leur époque. De l’automobile, à la Fondation Cartier, aux mouvements sociaux, à la Maison rouge, en passant par les Archives nationales qui prennent de la hauteur avec des vues d’avion, plusieurs expositions thématiques nous racontent notre histoire par le filtre des photographies qu’elle produit. Une approche sociétale à laquelle se rattache également la MEP, qui présente une exposition sur le corps à travers des regards d’artistes comme Michel Journiac ou Orlan, qui sont, eux aussi à leur manière, révélateurs de leur époque.

© Lee Friedlander | Texte : Sofia Fischer

Série « Montana », 2008 / © Lee Friedlander, courtesy Fraenkel Gallery, San Francisco

Actu

L’humanité de Walker Evans. Jusqu’au 14 août, la galerie 2 du 6e étage du Centre Pompidou accueille une importante rétrospective dédiée à Walker Evans. Clément Chéroux, aujourd’hui directeur photo du MoMa de San Francisco, est à l’origine de cette belle exposition. Brigitte Patient le recevait le 30 avril dernier.

Épouse d'un métayer cultivant le coton, Comté de Hale, Alabama, 1936 © Walker Evans Archive, The Metropolitan Museum of Art

Épouse d’un métayer cultivant le coton, Comté de Hale, Alabama, 1936 © Walker Evans Archive, The Metropolitan Museum of Art