Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Web

Dans la semaine de Fisheye : du 24 au 30 avril 2017

Coups de cœur, actus, portfolios, concours... Voici un récapitulatif de ce que vous avez (peut-être) loupé cette semaine sur le site.

Coups de coeur

  • © Jessica Sheila

    © Jessica Sheila

  • © Jessica Sheila

  • © Jessica Sheila

  • © Jessica Sheila

    © Jessica Sheila

  • © Julien Talbot

  • © Julien Talbot

Instagram

La sélection #86. Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil.

© Alexandra Gavillet / Instagram

© Alexandra Gavillet / Instagram

Interview

« La lumière, c’est un échange ». Entre mars et avril derniers, Marie Moroni a séjourné deux semaines à Niort, dans le cadre de la résidence ouverte chaque année à huit photographes par les Rencontres de la jeune photographie internationale. Aujourd’hui, la photographe nous présente Faros, la série produite pendant ces quinze jours. Entretien.

"J’ai eu un coup de cœur pour cet homme. Il doit me rappeler plein de monde… C’est un grand baroudeur de 72 ans, il a eu plein de métiers. Pour moi c’est comme un sage. Ca se voit dans son regard. Il m’a ouvert son cœur. C’est la photo plus forte de la série je pense". Extrait de "Faros" / © Marie Moroni

« J’ai eu un coup de cœur pour cet homme. Il doit me rappeler plein de monde… C’est un grand baroudeur de 72 ans, il a eu plein de métiers. Pour moi c’est comme un sage. Ca se voit dans son regard. Il m’a ouvert son cœur. C’est la photo plus forte de la série je pense ». Extrait de « Faros » / © Marie Moroni

Actu

L’appel de Samuel Bollendorf. Un film, une exposition et un journal. « La nuit tombe sur l’Europe » est un projet multimédia d’envergure mené par Samuel Bollendorf avec le soutien d’Amnesty International et le Fond de dotation Agnès B. Une exposition-enquête réalisée sur la route des Balkans à découvrir à la Canopée, au Forum des Halles jusqu’au 11 mai 2017.

"En janvier 2016, au nord de la Grèce, la frontière avec la Macédoine s’est refermée. Condamnant la « route des Balkans », et laissant 46 000 enfants, femmes et hommes bloqués au milieu de l’hiver dans des conditions sanitaires déplorables, dans la pluie et dans le froid." / © Samuel Bollendorf

« En janvier 2016, au nord de la Grèce, la frontière avec la Macédoine s’est refermée. Condamnant la « route des Balkans », et laissant 46 000 enfants, femmes et hommes bloqués au milieu de l’hiver dans des conditions sanitaires déplorables, dans la pluie et dans le froid. » / © Samuel Bollendorf

Portfolio

Intime liberté. Né en 1987, Alessandro Casagrande est un artiste italien fasciné par la photographie depuis son plus jeune âge. Au fil des années, la photo est devenue pour lui le seul moyen de capturer en image ses rêves et ses désirs. Sa vision du monde s’épanouit dans une douce provocation. Car la nudité est au cœur de son travail. À travers elle, il invoque un sentiment de liberté grisant, inspirant.

© Alessandro Casagrande

© Alessandro Casagrande

Images

SWPA : la sélection de Fisheye. Le 21 avril dernier, Fisheye était convié à la remise des prix de la plus importante compétition photo internationale, les Sony World Photography Awards.183 pays étaient représentés et plus de 220 000 participations ont été recensées. Parmi les nombreux photographes en compétition, voici le travail de ceux qui ont retenu notre attention. De belles découvertes que l’on souhaitait partager avec vous.

© Sabine Cattaneo

© Sabine Cattaneo