Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Web

Dans la semaine de Fisheye : du 17 au 23 avril 2017

Coups de cœur, actus, portfolios, concours... Voici un récapitulatif de ce que vous avez (peut-être) loupé cette semaine sur le site.

Coups de cœur

Instagram

La sélection #85. Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil.

© Chris Searl / Instagram

© Chris Searl / Instagram

Portfolio

Les toiles célestes. « Je prends des photos de ce qui me touche. Le plus souvent, c’est un souvenir, un paysage ou une pensée que je trouve difficile à verbaliser. » Maya Beano, jeune photographe de 26 ans a trouvé à travers la photographie un moyen d’exprimer ses chagrins et ses peurs ainsi que ses espoirs et ses moments de bonheur. Ses images s’apparentent à de douces peintures où la frontière entre le monde réel et rêvé est toujours très étroite et subtile. Ciel et mer se confondent et laissent parfois entrevoir des silhouettes éphémères.

Extrait de "Les toiles célestes", © Maya Beano

© Maya Beano

C’est dans le mag’ !

Précaires au sens propre. Les bains-douches, ce n’est pas qu’un club parisien branché des années 1980. C’est aussi une quinzaine d’établissements de la capitale qui comptabilisent, selon la Ville de Paris, environ un million d’entrées par an. On y croise les mille visages des « précaires » qui s’efforcent de rester propres et dignes dans un quotidien souvent difficile. Florence Levillain a imaginé un dispositif original pour tirer le portrait de cette population, aussi diverse qu’insoupçonnée.

© Florence Levillain / La France vue d'ici / Signatures | Texte : Eric Karsenty

© Florence Levillain / La France vue d’ici / Signatures

Actu

Autophoto : en voiture, Simone ! Ce nouvel épisode de regardez-voir s’intéresse aux relations entre la photographie et l’automobile. À l’occasion de l’exposition Autophoto, qui se tient à la Fondation Cartier à partir du 20 avril 2017, Brigitte Patient reçoit Xavier Barral et Philippe Séclier, les deux commissaires de l’exposition.

© William Eggleston

William Eggleston, Sans titre. Série Chromes, 1971 – 1974 © William Eggleston

Livre

Dans la bibliothèque de Jean-Christophe Béchet #7. Comment travaillait Josef Koudelka ? Comment choisissait-il ses photos ? C’est ce que nous révèle, entre autres, « La Fabrique d’exils », un livre de l’historien Michel Frizot. Le photographe lui a ouvert ses carnets et ses archives. De cette rencontre est né un bel ouvrage que nous présentait Jean-Christophe Béchet cette semaine.

© Josef Koudelka / Magnum Photos

« Invasion, Prague, 1968″, © Josef Koudelka / Magnum Photos / Extrait de Josef Koudelka, « La Fabrique d’Exils » (éditions Xavier Barral, 2017)