Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Web

Dans la semaine de Fisheye : du 7 au 13 novembre

13 novembre 2016

Photo : Extrait de "Love of Life (2004-2016) , © Michael McCraw

Coups de cœurs, actus, portfolios, concours... Voici un récapitulatif de ce que vous avez (peut-être) loupé cette semaine sur le site.

Coups de cœur

Comme chaque lundi, retrouvez une sélection des meilleures contributions envoyées par nos lecteurs. Et partagez les vôtres en nous écrivant à coupsdecoeur@fisheyemagazine.fr ! Pour participer, n’oubliez pas d’envoyer le lien de votre site web, accompagné d’une courte présentation.

Instagram

La sélection #162. Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil !

© Fabien Vilrus / Instagram

© Fabien Vilrus / Instagram

Interview

L’amour selon Michael McCraw. Michael McCraw est un photographe américain que nous avons découvert sur Instagram. Touchés par ses clichés délicats de son quotidien, plein d’émotions et de poésie, nous l’avons contacté pour faire connaissance. Il nous raconte pourquoi et comment la photo de famille est devenu le cœur de sa pratique, et quelle forme d’épanouissement il y trouve.

Extrait de "Love of Life (2004-2016) , © Michael McCraw

Extrait de « Love of Life (2004-2016) , © Michael McCraw

Heimr, sur les traces d’une exploration lunaire depuis l’Islande. Matthew Broadhead, 23 ans, est un photographe anglais fraîchement diplômé. En mars dernier, il s’est envolé vers l’Islande pour réaliser une série étonnante, « Heimr », à cheval entre la fiction et le documentaire. Pour ce travail, il est revenu sur les pas d’une expédition de la NASA qui préparait là-bas le premier voyage sur la Lune. Entretien.

Extrait de "Heimr", © Matthew Broadhead

Extrait de « Heimr », © Matthew Broadhead

Livre

Dans la bibliothèque de Jean-Christophe Béchet #2. Quarante-quatre ans après son suicide à l’âge de 48 ans, Diane Arbus reste au firmament de l’histoire de la photographie. Souvent copiée, toujours citée parmi les portraitistes essentiels (avec August Sander, Irving Penn ou Richard Avedon) son œuvre est à la fois réduite, universelle, évidente et mystérieuse. Jean-Christophe Béchet nous présente un très bel ouvrage dédié à la photographe, sorti aux éditions de la Martinière.

Femme dans un bus, ("Lady on a bus"), New York, 1957, © The Estate of Diane Arbus, LLC All Rights Reserved

Femme dans un bus, (« Lady on a bus »), New York, 1957, © The Estate of Diane Arbus, LLC All Rights Reserved

Porfolio

Homes of steel. Lorsqu’Annick Sjobakken emménage à Des Moines, elle essaye avant tout de se sentir chez elle. Son nouvel environnement lui devient familier et certains en particulier attirent l’attention de la photographe. Ce sont ces maisons en acier (« homes of steel ») qui parsèment le quartier, leurs lignes droites et un peu austères, rehaussées par les façades pastels, vieillies par le temps. Ces habitations, appelées des « Lustron homes » datent de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Annick a décidé de percer les secrets de ces curieuses constructions…

Extrait de "Homes of Steel", © Annick Sjobakken

Extrait de « Homes of Steel », © Annick Sjobakken