Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

C'est dans le mag !

Photographiez-les tous !

Lancé en juillet 2016, Pokémon Go a immédiatement connu un succès planétaire. En plus de pousser les joueurs à passer du temps en plein air, le jeu les incite à s'initier à la street photography. Par Hélène Rocco.

Impossible d’être passé à côté du phénomène Pokémon Go, le jeu développé par Niantic qui se sert du GPS des smartphones et de la réalité augmentée pour capturer des Pokémon dans la rue et les espaces publics. Jamais une application n’a autant déplacé les foules. En marchant jusqu’aux PokéStop pour faire le plein de PokéBalls, ou aux arènes pour affronter d’autres dresseurs, les joueurs découvrent leur ville et se mettent à la photographier. Car pour capturer une créature, il faut utiliser l’appareil photo de son téléphone.

Le site communautaire américain Reddit s’est emparé de cette tendance appelée Poketography en ouvrant le channel Pokémon Go Snap, sur lequel les dresseurs postent leurs meilleurs clichés, parfois bizarres, souvent hilarants. Evoli, Goupix et compagnie débarquent régulièrement dans les lieux les plus insolites. Sur le forum, on découvre ainsi qu’un Magicarpe est apparu au bout d’une canne à pêche, et qu’un Bulbizarre a manqué d’être cuit à la poêle avec des choux de Bruxelles…

  • Un Magicarpe échoué sur un ponton.

  • Un Noeunoeuf en boîte.

  • Un Dardargnan pas content.

  • Carapuce, toujours aussi mignon, dans n'importe quelle condition.

  • Soporifik dans une carrière. Grosse ambiance.

  • Mystherbe en mode camouflage.

L’intégralité de cet article est à retrouver dans Fisheye #20, en kiosque depuis le 9 septembre et disponible en ligne sur Relay.com!