Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Instagram

La sélection Instagram #40

Vous êtes en manque d'inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil !

@JohnKilar

Nomade 3.0, John Kilar documente ses périples à l’argentique. Les festivals sont son terrain favori. Il y photographie les âmes singulières et les personnes étranges. Snoop Dog et le mannequin Agyness Deyn sont notamment passés devant son objectif.

© John Kilar / Instagram

© John Kilar / Instagram

@JamesBannist

 James Bannister est un conteur. Sur ces portraits, les regards sont toujours empreints de mélancolie. Les paysages, eux, sont déserts et laissent au spectateur la possibilité d’imaginer toutes les histoires possibles sur ces lieux vides.

© James Bannister / Instagram

© James Bannister / Instagram

@Nikathedreamer

La jeunesse n’en finit pas d’inspirer Nika, jeune photographe new-yorkaise. Libres, amoureux, entiers, les adolescents se dévoilent sous son regard. Ses photos sont intimistes, prises dans des coins secrets, là où ses sujets sont eux-mêmes.

© Nika De Carlo / Instagram

© Nika De Carlo / Instagram

@Trishutchinsonphoto

Tristan Hutchinson vit en Irlande et examine, à travers ses photos, l’impact de la politique, de l’économie et de l’industrie sur les paysages et les communautés. Son approche méthodique fait naître des images à l’esthétique impeccable et sans accroc.

© Tristan Hutchinson / Instagram

© Tristan Hutchinson / Instagram

@synchrodogs_official

Tania Shcheglova et Roman Noven sont ukrainiens. Leurs noms ne vous disent peut-être pas grand chose, mais nul doute que vous avez déjà vu passer leurs photos de nus. Ils ont ouvert leur compte Instagram il y a seulement trois semaines. Et on vous incite vivement à les suivre, car leur univers très affirmé est une source d’inspiration enrichissante.

© Synchrodogs / Instagram

© Synchrodogs / Instagram

@m_a_s_s_e_y

Alex Massey est directeur artistique, réalisateur et photographe. On pourrait presque deviner son appétence pour le cinéma dans le rendu de ses images. Il y impulse une forme de dramaturgie subtile grâce à une lecture sensible des lumières naturelles.

© Alex Massey / Instagram

© Alex Massey / Instagram