Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Web

Dix femmes photographes qui nous ont inspiré

À l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, retour sur le travail de dix femmes photographes publiées sur le site depuis un an.

Le 8 mars célèbre la Journée internationale des droits des femmes. À la rédaction de Fisheye, on n’attend pas cette date pour mettre en avant le travail de femmes photographes : aujourd’hui, on vous propose de (re)découvrir le travail de dix d’entre elles qui n’ont particulièrement tapé dans l’oeil et que vous avez appréciés sur les réseaux.

Iris Hassid Segal

En 2007 Iris Hassid Segal, photographe israélienne, achevait At Eighteen. Cette série documente la vie d’adolescentes pendant leur service militaire obligatoire dans l’Armée de Défense d’Israël. Entretien.

© Iris Hassid Segal

« At Eighteen » / c, 2007

Ophélie Rondeau

Ophélie Rondeau a 27 ans et s’est lancée dans la photographie il y a peu. Basée à Londres, la jeune femme évolue dans un univers qui met exergue sa conception de la féminité, sa vision de la beauté et de l’amitié. Entretien.

© Ophélie Rondeau

© Ophélie Rondeau

Maroesjka Lavigne 

Maroesjka explore les espaces vidés des touristes en hors saison et offre des vues de cartes postales absolument magnifiques. Elle a notamment été exposée à Paris Photo 2015. Entretien.

© Maroeska Lavigne

© Maroeska Lavigne

Jana Romanova 

Pendant cinq ans, la photographe russe Jana Romanova a suivi des couples sur le point d’être parents. Hébergée par eux pour les besoins de la série, elle les a photographiés au petit matin, encore endormis. Au total, Waiting comprend quarante photos, une pour chaque semaine de la grossesse.

Extrait de la série "Waiting" / © Jana Romanova, Anzenberger

Extrait de la série « Waiting » / © Jana Romanova, Anzenberger

Giulia Bersani

Depuis trois ans, Giulia photographie les amants complices et a publié son deuxième ouvrage sur le sujet en décembre dernier. Entretien.

Photo extraite de la série "Lovers II" / © Giulia Bersani

Photo extraite de la série « Lovers II » / © Giulia Bersani

Sophie Ebrard 

Pour humaniser les individus face à l’objectif et montrer un aspect plus léger de l’industrie du porno, Sophie Ebrard a suivi pendant 4 ans le réalisateur Gazzman lors de ses tournages aux quatre coins du monde. Sophie souhaitait avant tout mettre à nu des moments intimes à travers des compositions travaillées et toujours élégantes.

Image tirée de la série "It's just love" / © Sophie Ebrard

Image tirée de la série « It’s just love » / © Sophie Ebrard

Izumi Miyazaki

Avec ses étranges autoportraits postés sur Tumblr, Izumi Miyazaki suscite de plus en plus la curiosité. Entretien.

© Izumi Miyazaki

Autoportrait / © Izumi Miyazaki

Ya tender

Basée à Hô-Chi-Minh-Ville, au Viêtnam, Ya Tender s’est lancée dans la photo il y a un tout petit peu plus d’un an. Pourtant ses autoportraits et ses explorations visuelles autour du corps révèlent une maîtrise surprenante. Mais aussi une belle fragilité, comme en témoigne sa série « Persona ». Entretien.

Extrait de "Persona" © Ya Tender

Extrait de « Persona » © Ya Tender

Dana Stirling

Exilée en Israël à l’adolescence sans ses souvenirs d’enfance, une photographe britannique a souhaité recréer son album de famille. Entretien.

© Dana Stirling

Photo extraite de la série « Cache », © Dana Stirling

Liisa Luts

Cette Estonienne a choisi d’être sa propre photographe de mariage. Le résultat est rafraichissant.

© Liisa Luts

© Liisa Luts