Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Actu

Photomontage polémique à Béziers

Le maire de Béziers Robert Ménard a détourné une photographie de l'Agence France Presse pour faire passer un message très orienté et volontairement anxiogène sur l'accueil des migrants à la une du journal municipal. Par Marie Moglia.

Elle fait la une du dernier numéro du « Journal de Béziers », le journal municipal de la ville, distribué tous les 15 jours: on y voit des hommes, des femmes et des enfants rassemblés autour d’un train affichant Béziers comme destination. Le titre: « Ils arrivent ! ». Le message, clairement orienté, se veut anxiogène. Car Robert Ménard, édile de la ville, veut dénoncer le « scandale des migrants », comme il le revendiquait hier sur son compte Twitter:

 

 

Un photomontage « à la nord-coréenne »

Le cliché a été réalisée en Macédoine, le 18 juin dernier. Et l’image n’est pas seulement utilisée à des fins politiques. C’est aussi un vulgaire photomontage, dont s’est indignée l’Agence France Presse (AFP) qui en est propriétaire. En effet le journal a intégré deux affiches sur les fenêtres du train: « Béziers, 3865 km » et « Scolarité gratuite, hébergement et allocations pour tous ».

Au Scan politique du Figaro.fr, Robert Ménard avance que « ce cliché a été payé 930 euros hors taxes à l’AFP, qui savait qu’elle serait portée en une ». Quand bien même, ça n’autorise pas un montage de ce type « à la nord coréenne » comme le souligne Eric Baradat, rédacteur en chef photo de l’AFP » au micro de France Info qui précise par ailleurs: « On ne sait pas encore comment le journal de Béziers a obtenu le fichier photo originel […] Ils ont fait une utilisation honteuse de l’image et une modification que nos clients ne se permettent jamais de faire. » Et de confirmer que l’AFP fera appel à son service juridique et demandera des explications à la mairie de Béziers.