Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Images

Dans le paradis en ruine de Pablo Escobar

15 avril 2015

Photo : © Luke Spencer

Le baron de la drogue résidait autrefois dans un luxueux palais, situé au milieu des Caraïbes. Aujourd'hui, son palace n'est plus que l'ombre de lui-même.

Isla Grande, à une heure de bateau de Carthagène des Indes, ville portuaire de Colombie. Cette île, située dans mer des Caraïbes, est très prisée des touristes pour son eau turquoise et ses plages de sable blanc. Il y a plus de vingt ans, elle a longtemps accueilli le baron de la drogue, Pablo Escobar.

El Patrón habitait dans un palais très luxueux, caché parmi la forêt tropicale. 300 chambres dans des chalets individuels, des salles de bain avec des équipements en or, une hélisurface etc. À l’époque, sa fortune personnelle était estimée à 25 milliards de dollars et le Cartel de Medellín contrôlait 80% du trafic mondial de cocaïne.

© Luke Spencer / Atlas Obscura

© Luke Spencer / Atlas Obscura

Depuis la mort d’El Diablo en 1993, le palais n’est plus que l’ombre de lui-même. Mauvaises herbes, murs fissurés.. Dame nature a repris ses droits et le lieu semble abandonné… En réalité, le palais est désormais un repaire de squatteurs.

© Luke Spencer / Atlas Obscura

© Luke Spencer / Atlas Obscura

Fermé au public, le photographe américain Luke Spencer a eu la chance de s’aventurer à l’intérieur du repaire de Pablo Escobar. Sur le site Atlas Obscura, il y a publié un très beau photo-reportage.

(via Atlas Obscura)