Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Actu

Compétition Fipcom: le verdict

Organisé par la Fujaïrah Culture and Media Authority (FCMA) de l'Emirat de Fujaïrah, la compétition Fipcom a pour ambition de mettre en avant le photojournalisme. Voici les talents primés pour cette 2e édition.

Ils étaient plus de 300 candidats à avoir proposé leurs travaux, le jury du Fujaïrah International Photojournalism Competition (FCMA) n’en a retenu que cinq. Ils seront tous exposés à l’Institut du monde arabe à partir du 10 septembre prochain. Pour cette deuxième édition de la compétition Fipcom, c’est donc le photojournaliste Daniel Berehulak qui a été désigné lauréat du grand prix, pour son travail sur l’épidémie d’Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest.

© Daniel Berehulak pour le New York Times // Getty Images Reporter

MONROVIA, LIBÉRIA – 18 septembre 2014: Des membres de la Croix Rouge du Libéria déplacent le corps d’une femme suspectée d’être une victime du virus Ebola /© Daniel Berehulak pour le New York Times // Getty Images Reporter

Agé de 39 ans, Daniel Berehulak est basé à Barcelone et New Delhi. Il a couvert l’actualité de plus de 60 pays, en suivant des évènements tels que la guerre en Irak, le travail des enfants en Inde, les élections en Afghanistan ou encore le procès de Sadam Hussein. Il s’est aussi intéressé aux conséquences du tsunami au Japon et de la catastrophe de Tchernobyl. Finaliste du prix Pulitzer pour son travail sur les inondations au Pakistan en 2010-2011, ses photographies  lui ont notamment valu de remporter trois prix au World Press Photo et deux au Picture Of The Year International.

Actualité

Pour les catégories « Reportage news » et « Single news », ce sont respectivement le photoreporter brésilien Mauricio Lima et le photographe syrien Baraa Al-Halabi qui ont été nommés lauréats.

Starovarvarovka, Ukraine - 16 mai 2014:  Nadezhda Starovarvarovka, Ukraine - May 16, 2014: Nadezhda Sanzharevskaya, 49, pleure sa soeur Yelena Ott, décédée à 42 ans, sur le point d'être enterrée. / © Mauricio Lima for The New York Times

Starovarvarovka, Ukraine – 16 mai 2014: Nadezhda Sanzharevskaya, 49 ans, pleure sa soeur Yelena, sur le point d’être enterrée. / © Mauricio Lima for The New York Times

Mauricio Lima est avant tout un photographe documentaire, qui a consacré sa carrière à de longs projets autours de questions sociales critiques dans des pays comme la Lybie, l’Irak, l’Ukraine ou encore le Brésil. Il collabore régulièrement avec le New York Times.

Baraa Al-Halabi quant à lui est seulement âgé de 22 ans et est originaire d’Alep. Il a commencé à prendre des photos lors des premières manifestations pacifiques syriennes de 2011. En 2013, il intègre l’Aleppo Media Centre (AMC) et a pu entamer ses premières collaborations avec les chaînes Orient News et Now pour lesquelles il réalise des reportages vidéo en tant que pigiste.

© Baraal Al-Halabi // AFP

Alep, le 3 juin 2014: un homme porte une petite fille blessée dans un bombardement / © Baraa Al-Halabi // AFP

Sport

Enfin pour les catégories « reportage sport » et « single sport », ce sont le Luxembourgeois Alain Schroeder et l’Indien Gilad Kavalerchik qui ont été récompensés.

Le kushti est la forme traditionnelle indienne de lutte, établie depuis des siècles en Perse / © Alain Schroeder

Le kushti est la forme traditionnelle indienne de lutte, établie depuis des siècles en Perse / © Alain Schroeder

Une tortue nage sous trois sportifs en tête de course, le 12 mai 2014, au cours du 28e championnat israélien de Triathlon à Eliat / © Gilad Kavalerchik

Une tortue nage sous trois sportifs en tête de course, le 12 mai 2014, au cours du 28e championnat israélien de Triathlon à Eliat / © Gilad Kavalerchik