Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Actu

Le cinéma argentique survivra !

6 février 2015

Martin Scorsese, Quentin Tarantino et Christopher Nolan se sont battus et ont eu gain de cause. La pellicule Kodak pour le cinéma continuera de vivre.

Martin Scorsese, Quentin Tarantino, Christopher Nolan et J.J. Abrams, entre autres, ont convaincu les plus grands producteurs de film américains de ne pas abandonner l’entreprise Kodak. Les réalisateurs s’étaient en effet mobilisés l’été dernier pour appeler les studios à soutenir la diversité des formats cinématographiques. Il est vrai que, peu à peu, le numérique a pris le pas sur la pellicule. Et bien, cela aura finalement porté ses fruits, puisque Universal, Walt Disney, Paramount et Warner Bros ont rejoint les rangs de la résistance en signant un accord avec Kodak. Ces compagnies s’engagent à acheter un certain nombre de bobines par an au créateur du célèbre Kodachrome. Rappelons que l’entreprise Kodak a été mise en faillite en 2012.

N’oublions pas que la pellicule 70 mm de Kodak reste la grande favorite de Quentin Tarantino et que de nombreux films récents, comme Jeune et jolie, Moonrise Kingdom ou encore The Grand Budapest Hotel on été tourné avec des pellicules.

Un grain et une texture uniques seront donc préservés au 7ème art, au grand soulagement des cinéphiles.