Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Actu

Les lauréats 2015 du Prix HSBC en images

27 janvier 2015

Maia Flore et Guillaume Martial sont les lauréats 2015 du Prix HSBC pour la Photographie.

Le prix HSBC récompense tous les ans depuis 1995 deux talents émergents de la photographie. Chaque édition a son conseiller artistique attitré, chargé de présélectionner une dizaine de photographes qui seront soumis au Comité Exécutif HSBC. Cette année c’est le directeur du musée Nicéphore-Niépce, François Cheval, qui a eu la lourde tâche de choisir douze candidats parmi plusieurs centaines de dossiers.

Et c’est avec plaisir que nous découvrons les lauréats 2015, Maia Flore et Guillaume Martial. François Cheval a affirmé sa volonté de présenter un ton nouveau, celui de la légèreté et de la fraîcheur. Chez Fisheye, on adhère complètement.

Honneur aux dames, commençons par présenter Maia Flore.

Née en 1988, Maia Flore réside à Paris. Diplômée de l’École des Gobelins en 2010, sa première série « Sleep Elevations » est présentée au festival Circulation(s) en 2011, puis à San Francisco en 2014. Ses images ont été publiées dans Libération, Le Figaro ou encore The New Yorker.

 

© Maia Flore

© Maia Flore – Agence Vu’

© Maia Flore

© Maia Flore – Agence Vu’

© Maia Flore

© Maia Flore – Agence Vu’

© Maia Flore

© Maia Flore – Agence Vu’

© Maia Flore - Agence Vu'

© Maia Flore – Agence Vu’

Maia Flore n’hésite pas à se mettre en scène dans ses photos, utilisant son corps et ses cheveux comme modèles pour ne faire qu’un avec son environnement.

***

Basé à Lyon, Guillaume Martial est né en 1985. Patineur artistique de haut niveau pendant 10 ans, il se dirige finalement vers des études supérieures de cinéma. Ses courts métrages sont primés dans plusieurs festivals en France et à l’étranger. En 2014, il est finaliste pour le prix PHPA et le prix international Emergentes DST au Festival Encuentros de la Imagen au Portugal.

© Guillame Martial

© Guillame Martial

© Guillame Martial

© Guillame Martial

© Guillame Martial

© Guillame Martial

© Guillame Martial

© Guillame Martial

© Guillame Martial

© Guillame Martial

© Guillame Martial

© Guillame Martial

Avec son physique d’ancien athlète, Guillaume Martial serait bête de rester derrière la caméra. Mais nous sommes loin d’une pose façon Dieu du Stade, le photographe mettant son corps en scène pour reprendre des formes contraignantes et géométriques.