Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Web

365 Parisiens : le Tumblr quotidien touche à sa fin

5 décembre 2014

Photo : © Constantin Mashinskiy

Il y a un an, Constantin Mashinskiy s'est lancé un défi : tirer chaque jour le portrait d'un inconnu dans les rues de Paris.

Constantin Mashinskiy ne s’attendait pas à faire le buzz. En décembre 2013, un inconnu lui demande une cigarette dans les rues de Paris. Le jeune homme, passionné de photo, accepte en échange d’un portrait. Il décide alors de prendre une photo d’inconnu par jour pour affûter sa technique. Le projet 365 Parisiens est né.

Entre son job de designer interface pour des jeux vidéos,  « Je faisais pas mal de photo de rue mais c’était des snapshots, des photos volées. Il n’y avait pas d’interaction« , explique-t-il. « Je n’avais jamais fait de portrait posé et je trouvais cool de m’essayer à genre complètement neuf pour moi. »

Sur son Tumblr, il collectionne ces visages d’inconnus sous forme de portraits noir et blanc très sobres. « Pour moi, c’était juste un exercice. C’est comme se brosser les dents. On en fait un peu chaque jour et à la fin on voit le résultat. » Pas toujours facile de trouver le temps de shooter ou le look qui accrochera son objectif, mais Constantin jongle avec son job de designer interface pour jeux vidéos jusqu’à accumuler les 365 clichés.

Taillé pour Internet, le concept plait et le Facebook du projet passe d’un coup de 300 à 4000 fans, après que Tumblr ait mis le blog en avant sur sa homepage.

A quelques jours de la fin du projet, Constantin dresse un bilan très positif de son expérience : « Ma technique a beaucoup évolué, je gère mieux la lumière, le cadrage. J’ai appris à établir rapidement une relation de confiance avec les gens, à les observer pour anticiper leur réaction à ma proposition. Maintenant, j’aborde les gens beaucoup plus facilement. tous ces acquis vont mes servir sur d’autres projets. »

L’apprenti photographe ne veut pas en faire un métier mais se penche quand même sur les propositions d’expo et d’édition de livre suscitées par son Tumblr. Affaire à suivre donc…