Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Vidéo

Trois ans de travail pour ce timelapse de 40 secondes

Palme de la persévérance pour le photographe norvégien Harald Warholm et son coucher de soleil sur le mont Torghatten.

« La patience est la plus grande des prières » , disait l’ami Bouddha. C’est aussi une vertu assez indispensable au photographe que le Norvégien Harald Warholm a su cultiver pour réaliser cette vidéo. Il a fallu trois ans à ce passionné de timelapse pour capturer le coucher du soleil à travers le trou du Mont Torghatten.

Après trois ans d’essais et de tentatives ratées, il a réussi a mettre en boîte ce joli et rare moment. Selon la légende (et wikipédia), la cavité du Mont Torghatten aurait été percée par la flèche d’un troll, dégoûté de n’avoir pu attraper la belle femme qu’il pourchassait.

 

« Je n’ai jamais su à quel moment cela se passait, à part que cela arrive deux fois par an, en automne et au printemps.« , explique le photographe. « En plus, la météo n’a jamais été de mon côté, jusqu’à il y a quelques jours. J’y suis enfin arrivé ! En tant que photographe, je vis pour ce genre de moment : quand plusieurs années de travail finissent par payer. »

Chapeau, c’est beau d’avoir réussi avec les moyens du bord. Mais sinon, on lui dit qu’il aurait pu gagner un peu de temps avec une appli comme Photopills ? Ou c’est de la triche ?