Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Actu

Partager une photo de la Tour Eiffel de nuit, c’est interdit

18 novembre 2014

Photo : © Pixamatic

Dommage pour vos photos de mariages tellement romantiques que vous aviez prévu de faire tourner à la Terre entière. Ce qui coince ce n'est pas la Tour, c'est son éclairage.

L’info fait le tour du web depuis une semaine. Si chacun est libre de passer pour un touriste photographier la Tour Eiffel à toute heure, partager un cliché du monument illuminé à la nuit tombée vous expose à une violation en règle du copyright.

En effet (et là je me transforme en Jamy de C’est pas Sorcier), la Tour Eiffel a été construite en 1889 pour l’Exposition Universelle et elle est tombée dans le domaine public en 1993, c’est-à-dire 70 ans après la mort de son concepteur, Gustave Eiffel. Les vues de jour de la Tour sont donc libres de droits.

Mais la nuit, tout se complique. Le site officiel de la Tour Eiffel est très clair : « En revanche ses différents éclairages sont soumis à des droits d’auteurs et des droits de marque. Toute utilisation professionnelle ou commerciale de ces images doit faire l’objet d’une demande préalable auprès de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (SETE). »

Ça, vous pouvez. Mais pas la colline Hollywood.

Ça, vous pouvez. Mais pas la colline Hollywood.

Les illuminations conçues par Pierre Bideau vous obligent en effet à demander une autorisation avant de publier votre photo sur le net. Mais a priori, aucun procès pour partage sur les réseaux sociaux n’a encore été recensé à ce jour. La SETE tolère même l’utilisation des images sur un blog personnel, à condition que la mention « copyright Tour Eiffel – illuminations Pierre Bideau » apparaisse.

Notez que cette restriction s’applique à la Pyramide du Louvre et à l’Arche de la Défense de jour comme de nuit, puisque leurs architectes sont toujours en vie…