Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Non classé

Les 5 photos les plus marquantes de René Burri

29 octobre 2014

Disparu la semaine dernière à l'âge de 81 ans, le photographe de l'agence Magnum laisse quelques 30 000 photos derrière lui.

René Burri a 13 ans lorsqu’il prend sa première photo avec le Kodak que lui a offert son père : un portrait d’un certain Winston Churchill en visite à Zurich. Au cours de sa vie digne d’un film de cinéma, le photographe suisse, décédé le 20 octobre dernier à l’âge de 81 ans, devint l’un des plus grands photographes du XXe.

Auteurs de portraits mythiques de personnalités tels que Le Corbusier, Picasso ou bien sûr Che Guevara et son cigare, René Burri rejoint l’agence Magnum à partir de 1959. De la chute du mur de Berlin à Tchernobyl en passant par les minfestations de Tian’ Anmen, il fut témoin de moments historiques à travers les 160 pays dans lesquels il voyagea.

1. Che Guevara, La Havane 1963

Ce portrait du révolutionnaire marxiste, cigare à la bouche et regard perdu, est sans doute la plus emblématique des photos de René Burri. « Il était si sauvage et si anti-Américain« , avait raconté le photographe au British Journal of Photography. « Je suis resté dans son bureau trois heures. Je lui dansais autour et le photographiais, et pas une fois il n’a regardé l’appareil. Il était comme un tigre en cage. »

© René Burri / Magnum Photos

© René Burri / Magnum Photos

2. Sao Paulo, 1960

Ces « Men On Rooftop » incarnent l’instinct et la curiosité du photographe. « Je suis monté sans savoir qu’il y avait ces hommes, juste par curiosité », racontait le photographe. « Je me rappelle prendre l’ascenseur jusqu’au toit. Les bâtiments n’étaient pas gardé à l’époque […] Je n’avais qu’à monter, frapper à la porte et dire « Excusez-moi »… Donc je suis sorti sur la terrasse et à ce moment-là, ces mecs sont sortis de nulle part et j’ai pris cinq photos. »

© René Burri / Magnum Photos

© René Burri / Magnum Photos

3. Pablo Picasso, Cannes 1957

Littéralement obsédé par le peintre, René Burri s’acharna pendant quatre ans pour obtenir un rendez-vous avec Pablo Picasso. Il finit par le rencontrer dans un hôtel de Nîmes et devint si proche de Picasso qu’il pu le photographier dans sa villa La Californie, à Cannes. Cette image est sans doute la plus intime que René Burri captura du peintre : cigarette à la main, torse nu, apprenant à ses quatre enfants à dessiner.

© René Burri / Magnum Photos

© René Burri / Magnum Photos

 

4. Brasilia, 1960

René Burri a documenté la construction de la nouvelle capitale brésilienne, partie de zéro en 1956 et inaugurée en 1960. Il a ensuite largement photographié la vie quotidienne de Brasilia.

© René Burri / Magnum Photos

© René Burri / Magnum Photos

 

5. Pékin, 1989

Connu et reconnu pour ses photographies noir & blanc, René Burri pratiquait la photo couleur en parallèle et avait toujours au moins deux appareils sur lui. « J’ai mené une double vie », avait révélé le photographe au moment de la sortie de sa première monographie en couleurs. Après huit ans de réflexion et à l’âge de 80 ans, il dévoila ces photos jamais vues dans « Impossible Réminiscences« , édité chez Phaidon.

© Fondation René Burri, Elysée Lausanne / Magnum Photos

© Fondation René Burri, Elysée Lausanne / Magnum Photos