Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Non classé

« Retour de voyages » pour Hans Silvester au festival l’Oeil en Seyne

17 septembre 2014

Les épouvantails © Hans Silvester 

 

Pour la onzième édition du Festival International de Photographies à La Seyne-sur-Mer, du 27 septembre au 9 novembre, la villa Tamaris accueille la rétrospective d’un grand photographe : Hans Silvester.

 

© Hans Silvester

© Hans Silvester

 

Né en Allemagne en 1938, Hans Silvester a commencé à se passionner pour la photo dès son adolescence. Il entre dans le métier via l’apprentissage et une fois son diplôme obtenu, il prend très vite la route.

 

© Hans Silvester

Hans Silvester a suivi le périple des gitans et des tziganes à travers toute l’Europe © Hans Silvester

 

En 1962, il élit domicile en Provence, une région qui l’a toujours attiré, pour y faire sa vie. Ardent défenseur de l’environnement, amoureux de la planète et des êtres humains, ses photographies mettent en lumière l’éclat de notre terre tout autant que sa fragilité.

 

Des déchets à ciel ouvert à Marseille © Hans Silvester

Des déchets à ciel ouvert à Marseille © Hans Silvester

 

Hans Silvester privilégie le naturel. Pas une image mise en scène, pas un effet. Fou de peinture depuis toujours, il adore passer des heures dans les musées ou les galeries. D’ailleurs, chacun de ses clichés pourrait ressembler à un tableau.

 

© Hans Silvester

Dans le Vaucluse, les pommes retirées du marché sont vouées à la destruction © Hans Silvester

 

Dans cette exposition baptisée « Retour de voyages », Hans Silvester nous entraîne de la Provence d’hier jusqu’au périple des Tziganes, dans les pays lointains comme au plus près des animaux en passant par les traditions menacées dans la Corne de l’Afrique. 

 

© Hans Silvester

Un enfant berger dans la vallée de l’Omo, en Afrique © Hans Silvester

 

Hans Silvester n’est pas le genre de photographe qui se cantonne à une seule spécialité. Il ne se laisse pas enfermer dans un genre. Et malgré la publication d’une cinquantaine de livres, de nombreuses expositions et parutions, il reste humble. Il a même pour habitude de dire que ce n’est pas le photographe qui fait une bonne photo mais plutôt le sujet.

 

© Hans Silvester

Les Surma privilégient les ressources végétales et les peintures corporelles  © Hans Silvester

 

 

« Retour de voyages »

Villa Tamaris Centre d’Art

83500 La Seyne – sur – Mer

Exposition ouverte tous les jours de 14h à 18h30 sauf les lundis et jours fériés.

Visite guidée sur rendez-vous.

Vernissage le 26 septembre à 18h.

Entrée gratuite.