Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Non classé

« Jazz Inédits », Gilles Rigoulet dévoile 60 clichés jamais vus

9 septembre 2014

 

Le premier photographe attitré du journal « Le Monde » dévoile 60 clichés inédits autour du jazz et de ses légendes.

 

Dizzy Gilespie, New York. 1983 © Gilles Rigoulet

Dizzy Gilespie, New York. 1983 © Gilles Rigoulet

 

Des années 70 à la fin de années 90, Gilles Rigoulet a photographié les plus grands, juste pour son plaisir.

 

Miles Davis © Gilles Rigoulet

Miles Davis © Gilles Rigoulet

 

Entrainé par un ami passionné, il a écumé les concerts et les loges et accumulé les négatifs noir et blanc des grands noms du jazz.

 

Aldo Romano. 1988 © Gilles Rigoulet

Aldo Romano. 1988 © Gilles Rigoulet

 

« Durant ces années-là, nous pouvions faire des photos en toute liberté, parler avec les musiciens entre deux sets« , explique-t-il. « Il m’est arrivé de débarquer dans la loge de Dizzy à New York, faire des images, discuter avec lui alors qu’il chauffait sa trompette. Une fois, Jimmy Smith s’est arrêté de jouer, par jeu avec mon appareil photo, juste pour plaisanter. »

 

Blues at Maxwell Market, Chicago. 1988 © Gilles Rigoulet

Blues at Maxwell Market, Chicago. 1988 © Gilles Rigoulet

 

Trente ans plus tard, ces images jamais parues dans la presse sont à découvrir, tranquille, chez Hélène Aziza.

 

« Jazz Inédits », du 11 au 28 septembre 2014

19 Paul Fort – Hélène Aziza

Vernissage Jeudi 11 septembre 2014 de 18h à 22h

19 rue Paul Fort 75014 PARIS